Urbanisme

Le PADD : un projet déterminant pour le territoire

La Communauté de Communes s’est engagée dans l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi). L’objectif : se doter d’un document unique qui remplacera, courant 2019, les 12 PLU communaux. Après la phase diagnostic du territoire, les grandes orientations politiques du PLUi ont été définies à travers le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD). Focus sur les 3 grands axes

Mis en ligne le

Qu'est-ce que le PADD ? 

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) est le document pivot du PLUi. Il définit le projet de territoire pour les 10-15 ans à venir à travers des grands principes. Il est co-construit avec les 12 communes et la Communauté de Communes, mais aussi en concertation avec les habitants. 

C’est pourquoi, d’avril à mai 2017, il a fait l’objet de débats dans chaque conseil municipal, en conseil communautaire, mais aussi d’une présentation aux habitants à travers des réunions publiques par secteur.

 

A quoi sert-il ?

Le PADD comprend un certain nombre d’orientations stratégiques, telles que :

 

  • des objectifs pour réduire la consommation des espaces agricoles et naturels,
  • le nombre de logements à construire et à répartir de façon équilibré sur les 12 communes,
  • des objectifs de logements sociaux à atteindre,
  • le renforcement du tissu économique local mais aussi les parcs d’activités artisanaux et industriels stratégiques,
  • le renforcement des commerces et des services dans les centres bourgs,
  • la part des déplacements piétons et vélos à augmenter à travers la réalisation d’aménagements spécifiques,
  • le développement d’activités touristiques et sportives en s’appuyant sur les atouts du territoire comme l’eau par exemple,
  • la mise en valeur des secteurs des gares comme vitrines et portes d’entrée du territoire… 

UN ESPACE NATUREL ET AGRICOLE COMME BASE DE L’IDENTITE DU TERRITOIRE

Ce projet d’urbanisme, respectueux des proximités et du développement durable, est bâti sur un socle commun : l’agriculture et le cadre de vie. Objectifs : rapprocher les habitants de leurs activités et diminuer les émissions de gaz à effet de serre, tout en veillant à conserver les trames vertes et bleues, ainsi que les terres agricoles.Les 12 bourgs sont des pôles de vie de proximité et de référence pour les habitants du territoire. Le PADD viendra y recentrer l’urbanisation, en limitant la consommation d’espace. Pour cela, le projet s’appuie sur une armature urbaine constituée de 3 types de pôles :

  • les pôles structurants de Treillières-Grandchamp-des-Fontaines et Nort-sur-Erdre,
  • les pôles intermédiaires de Sucé-sur-Erdre, Héric, Saint-Mars-du-Désert et Vigneux-de-Bretagne,
  • les pôles de proximité constitués de Fay-de-Bretagne, Les Touches, Casson et Notre-Dame-des-Landes, Petit-Mars.

Cette déclinaison par type de pôle permet d’organiser l’offre d’équipements, de logements, mais aussi économique et touristique sur le territoire, en cohérence avec les modes de vie et aspirations des habitants du territoire. Enfin, le PADD s’appuie sur des actions d’envergure intercommunale pour dynamiser le territoire, souligner ses atouts au sein de l’espace métropolitain Nantes/Saint Nazaire.

LES TROIS AXES FORTS ET TRANSVERSAUX DU PADD D’ERDRE & GESVRES

 

  • Axe 1 : Fonder l’identité d’Erdre & Gesvres, territoire périurbain,  sur ses atouts agricoles et paysagers
  • Axe 2 : Développer un réseau de bourgs partageant la même approche d’aménagement
  • Axe 3 : Conforter la place d’Erdre & Gesvres à travers des grands projets et en lien avec les territoires voisins

 

 

 

Une exposition itinérante

Des panneaux d’information expliquant les grands axes du Projet d’Aménagement et de Développement Durable circuleront dès le moins de juin et jusqu’à la fin de l’année sur les 12 communes du territoire. Ces panneaux seront également consultables en ligne sur www.cceg.fr.

L’élaboration des règlements de zonage

Jusqu'au printemps 2018, la Communauté de Communes s’attèlera au règlement du PLUi. Ce règlement est constitué de règles écrites et documents cartographiques, qui fixent les règles générales d’utilisation des sols et donc les droits à construire pour chaque parcelle. 

Ce règlement sera présenté en réunions publiques dans chaque commune avant l’été 2018. 

Pour toute demande individuelle concernant un terrain, adresser un courrier au Président de la Communauté de Communes, en joignant les plans de la parcelle.

La concertation continue

L’élaboration du PLUi s’effectue dans le cadre d’une concertation permanente avec la population, les associations locales, les représentants agricoles, les personnes publiques associées et le Conseil de développement.

Pour s’informer ou contribuer à la concertation en dehors des réunions publiques : plui@cceg.fr  consulter les pages sur le Programme Local d'Urbanisme Intercommunal